zoom : Grande-Allée aux premières loges

zoom : Grande-Allée aux premières loges

Par Heloïse Leclerc

10 Septembre 2015

Le Grand Prix Cycliste revient à Québec pour sa 6e édition le 11 septembre. Le circuit urbain, exigeant et panoramique, forme une boucle de 12,6 kilomètres qui sera parcourue 6 fois par les participants, pour un total de 201,6 km! La ligne de départ se trouvant au Parc de la Francophonie, les terrasses qui font la réputation de la Grande Allée seront aux premières loges de l’événement!

Pour vous aider à bien en profiter, nous avons demandé au personnel de divers établissements de nous partager leur « chouchou » sur le menu de leur lieu de travail, ce qu’ils commandent à la fin d’une soirée chargée. Leurs réponses vous mettront l’eau à bouche!

Sur la ligne de départ et le fil d’arrivée

Si vous voulez assister au coup d’envoi du Grand Prix Cycliste de Québec, le Grand Café est l’adresse par excellence, puisqu’il donne directement sur le Parc de la Francophonie. Vous aimez le poisson? Le coup de cœur de la serveuse Noémie Champagne devrait vous ravir : un steak de thon tataki, servi avec des légumes grillés et une mayo au sriracha. Plutôt du genre à gruger l’os comme son collègue Jean-Christophe Allard? Alors, craquez pour les côtes levées à la sauce secrète légendaire. « Elle est vraiment ‘bbq-cute-hey! », souligne le jeune homme au chic nœud papillon.

À la bonne distance du fil d’arrivée pour prendre une photo des gagnants, prenez place sur la terrasse du Savini et faites comme Ariane Jobin : plongez à belle fourchette dans les pâtes au canard. « Le canard est confit, c’est vraiment très bon. En plus, c’est une grosse assiette. Les fettucini sont accompagnés de tomates cerises et d’une sauce crème. »

Pour une expérience encore plus chic, les gourmets seront tentés d’opter pour le Louis-Hébert. Les serveurs vous recommanderont à coup sûr le carré d’agneau, mais lorsqu’il mange au restaurant entre deux chiffres, le serveur Frédérick Galinier y va souvent pour un tartare de saumon. « C’est bon pour la santé et au goût, » souligne-t-il d’ailleurs entre deux bouchées.

Une loge pour petit budget

Aux premières loges sans payer un billet VIP? C’est tout à fait possible, même que vous aurez l’embarras du choix! Florence Dassylvia, hôtesse à l’Inox, hésite entre deux-trois préférés, mais au final, faites comme elle et mordez à belles dents dans un hot dog européen. Un classique déjà servi à l’époque où la brasserie était située dans le Vieux-Port de Québec, elle assure qu’il est toujours aussi bon. « Il y a plusieurs sortes de saucisses. Ma préférée est celle au cheddar! »

Toujours dans le comfort food, François Giraudet de Beyrouth Express milite pour le trio shish-taouk « avec la salade, pas le potage. » Le resto, ouvert 24 heures, offre aussi une sélection de desserts très gourmands à prix d’ami.

Avec un menu d’une poignée d’items, inutile de demander l’avis de l’équipe de la Galette libanaise sur leur choix de prédilection : ce sont toutes des stars. Sachez cependant qu’en guise d’arrêt aux puits lors de la rédaction de ce billet, on a craqué pour la galette aux merguez, juteuse et juste bien relevée.

Des classiques réinventés

Vous aimez sortir des sentiers battus? Le favori d’une hôtesse du resto Taléa, Audrey-Anne Roberge, est plein de promesses. Il s’agit d’un club sandwich au poulet dont le pain a été remplacé par des gaufres maison. Au Cosmos, Doriana Geloen craque pour le panini au smoked meat. « Un bon sandwich, c’est toujours fun! » Vous fuyez le gluten? Alors optez plutôt pour le tout nouveau tartare de l’Atelier, un « surf and turf » au bœuf et au homard. Selon Érika Saint-Pierre, le mélange des saveurs est très réussi et comblera l’amateur de fruits de mer en vous.

Vous carburez moins à la nourriture qu’aux cocktails? Ça tombe bien, parce qu’à la Société Cigare, il n’y a pas de plats, que des breuvages. « Je prends souvent le mojito, » explique Valérie Lemay. « J’adore la menthe! Nous la cueillons nous-mêmes, elle vient du jardin du propriétaire! »

À vol d’oiseau

Si le restaurant Le Ciel, situé tout en haut du Concorde, vous propose une vue imprenable sur Québec, c’est aussi le seul qui vous offrira une perspective aérienne spectaculaire sur le Grand Prix. La meilleure façon d’en profiter est peut-être de faire comme la serveuse Noémie Adam et de commander le Carpaccio de cerf. « Il met en valeur la viande de gibier en la mariant à une vinaigrette à l’argousier, un filet d'huile de tournesol, du poireau tranché et des copeaux du fromage québécois « parle-moi z'en », qui ressemble au parmesan. Simple, goûteux et rafraichissant, » assure-t-elle.

Peu importe votre siège, nous vous souhaitons un très bon et très goûteux Grand Prix Cycliste de Québec sur la Grande Allée!

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo