Top 10 des nouvelles espèces

Top 10 des nouvelles espèces

Par Maude Laverdière

29 Mai 2013

L'Institut international des espèces publie chaque année son top 10 des nouvelles espèces. Voici les découvertes de 2012!

1) La grenouille Paedophryne amauensis

La grenouille Paedophryne amauensis, découverte en Papouasie-Nouvelle-Guinée, est actuellement le plus petit vertébré du monde. La taille moyenne d'un adulte est de 7,7 mm.

 

2) Semachrysa jade

Semachrysa jade est un insecte de la famille des chrysopes découvert à Kuala Lumpur (Malaisie). Il a été identifié par un scientifique après avoir été posté sur le site de partage de photos Flickr.

 

3) Chondrocladia lyra

Chondrocladia lyra est une éponge carnivore en forme de lyre découverte dans les eaux profondes (3 400 mètres) du Pacifique, au large de la Californie. Cette espèce présente entre deux et six structures en forme de harpe, comprenant chacune vingt branches verticales parallèles. Une forme inhabituelle qui optimise la surface permettant la capture de plancton, selon les chercheurs.

4) Viola lilliputana

Une violette lilliputienne (Viola lilliputana). Toute la partie au-dessus du sol dépasse à peine un centimètre, ce qui en fait l'un des dicotylédones terrestres les plus petits au monde. Elle vit seulement dans le massif montagneux des Andes, au Pérou.

 

5) Le Sibon noalamina

Le Sibon noalamina est une nouvelle espèce de serpents mangeurs d'escargots découverte dans les forêts tropicales montagneuses du Panama. Ce serpent inoffensif se défend en imitant l'alternance d'anneaux sombres et clairs des serpents corail venimeux. L'exploitation des gisements de minerais dans le massif de la Cordillère Centrale, où se trouve l'espèce, la menace en diminuant son habitat.

 

6) Juracimbrophlebia ginkgofolia

Juracimbrophlebia ginkgofolia est une espèce préhistorique – du Jurassique moyen – de mécoptères dont on a retrouvé un spécimen fossilisé à côté de feuilles d'un ginkgo Biloba.

 

7) Lucihormetica luckae

Lucihormetica luckae est un cafard luminescent la nuit, une caractéristique physique plus connue chez certains insectes comme les lucioles ou les taupins. Ce spécimen unique, découvert il y a 70 ans en Equateur, a seulement été classé en 2012.

 

8 ) Cercopithecus lomamiensis

Le singe lesula (Cercopithecus lomamiensis) est une espèce de cercopithèque découverte au centre de la République démocratique du Congo en 2007 – mais connu depuis très longtemps des populations autochtones – et dont l'existence a été confirmée en 2012. Ces primates sont caractérisés par des yeux semblables à ceux des hommes et une large tache bleue sur les fesses. L'espèce, chassée pour sa viande, est classée comme vulnérable.

 

9) Ochroconis anomala

En 2001, des taches noires ont commencé à apparaître sur les murs de la grotte de Lascaux en France, devenant l'une des préoccupations majeures pour la conservation de ce site d'art rupestre. En cause : Ochroconis anomala, un champignon identifié en 2012.

10) Eugenia petrikensis

Eugenia petrikensis est un arbuste de deux mètres de haut, avec des feuilles vert émeraude et des fleurs magenta, de la même famille que le myrte. Il a été découvert à Madagascar. Comme beaucoup d'espèces de l'île, il est menacé d'extinction en raison de l'urbanisation.

Source: www.lemonde.fr

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo