Le Regroupement des pêcheurs professionnels de homard du sud de la Gaspésie à le vent dans les voiles!

[current-page:url:path]

Le Regroupement des pêcheurs professionnels de homard du sud de la Gaspésie à le vent dans les voiles!

Par Katia Curadeau

17 Mai 2018

La saison de pêche aux homards de la Gaspésie est enfin lancée depuis le samedi 21 avril. Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie – RPPSG - (monhomard.ca) s’attend à une autre excellente année, avec des

homards plus gros et toujours aussi délicieux. Et les industriels qui en font la distribution nous confirment qu’ils seront abondants dans nos poissonneries et supermarchés. Afin de souligner en grand le lancement de la saison, un atelier sur le homard gaspésien organisé en collaboration avec le directeur culinaire du Fairmont Le Château, avait lieu le 14 mai dernier au Château Frontenac, en compagnie du chef Frédéric Cyr et du chef Stéphane Modat.

Le directeur scientifique du RPPSG, le biologiste Jean Côté, était lui aussi sur place pour discuter avec les médias des qualités du homard gaspésien et des efforts déployés par le RPPSG au cours des dernières années pour s’assurer que nous aurons encore longtemps de ce merveilleux crustacé.

À propos 

Le Regroupement des pêcheurs professionnels de homard du sud de la Gaspésie est une organisation à but non lucratif dont le rôle est de représenter les intérêts de ses pêcheurs auprès de diverses instances publiques et privées. Grâce à de nombreuses mesures prises par le Regroupement, les pêcheurs gaspésiens sont considérés parmi les plus dynamiques de l’industrie.

Depuis 1875, la pêche au homard demeure un puissant moteur économique pour les collectivités du sud de la Gaspésie. Aujourd’hui, ce mode de vie continue à être transmis par la connaissance et le savoir-faire, de génération en génération. Le Regroupement souhaite se faire ambassadeur de cette pêche, plus que centenaire, qui mérite d’être connue et appréciée des consommateurs. Non seulement veut-il faire connaître la qualité gustative des chairs du homard, mais aussi les efforts soutenus des pêcheurs gaspésiens afin d’assurer la pérennité de l’espèce et la durabilité de son exploitation pour les générations futures.

http://monhomard.ca/

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo