Kim Durocher et l'art de l'imaginaire

[current-page:url:path]

Kim Durocher et l'art de l'imaginaire

Par Katia Curadeau

6 Octobre 2016

Quelles sont tes inspirations ?

Mon travail est inspiré de la nature, de l’imaginaire, de l’enfance, de la littérature.

Tu es à la fois artiste et entrepreneure ; qu’est–ce qui te demande le plus de temps?

 Cela dépend du moment. Il y a des périodes intenses qui sont presque exclusivement consacrées à la création et d’autres où je produis moins, mais où je m’occupe de faire de la promotion sur les réseaux sociaux, de gérer la boutique en ligne, les points de ventes, la comptabilité, l’inventaire etc. Je dirais qu’au final les deux tâches occupent probablement mon temps à parts égales.

Qui sont tes idoles dans le domaine et pourquoi ?

Difficile question, car je découvre de nouveaux artistes inspirants chaque jours! Mais dans les plus connus il y a Gustave Klimt et ses œuvres aux motifs complexes et colorés. Du côté féminin, Frida Kahlo et Louise Bourgeois pour la puissance de leurs propos. Encore d’actualité et inspirant par son travail avec la communauté, René Derouin. Puis du côté américain, pour son style unique et l’image de marque qu’il a su créer autour de son travail, l’artiste multidisciplinaire Dolan Geiman m’inspire beaucoup. Je pourrais ajouter beaucoup d’autres noms à cette liste, mais je vais m’arrêter ici!

Nomme une de tes œuvres qui a une grande importance pour toi.

L’Ourse, est certainement une de mes œuvres phare. La symbolique de l’image de la maman ourse polaire ailée qui tient son petit, ajoutée à l’utilisation de céramique découlant d’un projet personnel marquant, le tout réalisé dans une période transitoire de ma vie, a contribué à en faire l’œuvre qui fait maintenant partie intégrante de mon image de marque.

D’où t’es venu l’idée de transposer tes œuvres sur des accessoires ?

 J’ai toujours eu à cœur de rendre mon travail accessible. J’avais envie de rejoindre les gens et de leur prouver qu’il était enrichissant de côtoyer l’art au quotidien. Puis, que c’était possible de le faire même sans avoir le budget pour acquérir des tableaux originaux. Je voulais aussi concevoir des produits utiles et esthétiques que l’on peut offrir lors d’occasions spéciales, sans tomber dans les produits dérivés plus clichés. Au final, j’ai réussi à créer une gamme de produits originaux et uniques qui se démarquent de ce que l’on trouve dans les grandes surfaces et qui sont appréciés du public.

Si tu n’avais aucune limite de budget et d’espace pour créer une œuvre, quel serait ton projet de rêve ?

Si je n’avais aucune contrainte, j’aurais un espace de création qui me permettrait de monter des projets en lien avec la collectivité. Une grande partie de ma démarche est inspirée par le dialogue que j’entretiens avec le public. J’adore partager avec les personnes de tous âges lors d’ateliers créatifs, cours d’art ou d’événements artistiques, ainsi que sur les réseaux sociaux ou via mon blogue. Je crois que l’art et la créativité peut avoir un impact important sur un individu et j’aimerais concevoir des projets artistiques dans ce sens. Si c’était possible j’aimerais aussi multiplier les collaborations avec mes collègues artistes et créateurs et pouvoir présenter l’ensemble des mes création et de ma démarche dans un lieu unique, ce qui est plutôt rare voire impossible dans les lieux de diffusions ou événements artistiques traditionnels.

Où peut-on se procurer tes œuvres ?

En ligne sur ma boutique Etsy ou dans les différentes galeries et points de vente disponibles sur mon site Web.

atelierkimd.etsy.com

kimdurocher.com

 

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo