Frostie et ses petites roues

Frostie et ses petites roues

Par Maude B. Laverdière

28 Mai 2014

C’est seulement âgée de quelques jours que Frostie, une petite chèvre blanche, a été abandonnée. L’association australienne, Edgar’s Mission, l’a recueillie alors qu’elle était blessée, déshydratée et dans l’impossibilité de marcher. Les membres ont alors donné tout leur temps et leur amour pour soigner le petit animal.

Frostie est en fait victime d’une maladie qui ne lui permet pas d’utiliser ses pattes arrières. Celle-ci est causée par une infection à la naissance lorsque le cordon ombilical est mal coupé et qu’une bactérie s’introduit au niveau du nombril. Dans les cas où ce n’est pas soigner à temps, la bactérie se propage dans le corps et  cause différents troubles comme de la fièvre ou la paralysie de certains membres.

Pour éliminer les toxines de la maladie et espérer pouvoir marcher toute seule un jour, Frostie doit bouger le plus possible. Mais sans ses pattes arrières c’était mission impossible. Les soigneurs de l’association lui ont alors confectionné un fauteuil roulant pour qu’elle puisse apprendre à marcher et à gambader. Au bout de quelques tentatives la petite chèvre a fait ses premiers pas. Ce système avait déjà était utilisé pour un bébé cochon, Léon Trotsky, atteint de la même maladie.

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo