Entrevue avec Anne-Catherine Tanguay

[current-page:url:path]

Entrevue avec Anne-Catherine Tanguay

Par Katia Curadeau

25 Décembre 2017

Mis à part ses restaurants, ses attraits touristiques et historiques et tous ses paysages à couper le souffle, la ville de Québec se distingue par tous les talents qu’elle abrite. Ce mois-ci, le Québec Scope est fier de vous présenter à nouveau son édition spéciale, Les Personnalités Inspirantes de Québec. Cette année, ce sont les femmes qui sont à l’honneur et qui, par leur implication et leur passion, on su se démarquer haut la main! Faites la connaissance d'Anne-Catherine Tanguay, Golfeuse professionnelle de la LPGA Tour. 

 

1. Comment avez-vous démarré votre entreprise/carrière?

J’ai commencé à jouer au golf à l’âge de dix ans, mais c’est seulement trois ans plus tard que j’ai eu la piqûre. Ma mère est une mordue du golf et c’est elle qui m’a initiée à ce sport. J’ai toujours eu l’esprit compétitif et c’est ce qui a finalement déclenché ma passion pour le golf. À ce moment, je n’aurais pu rêver à toutes les opportunités qui allaient s’offrir à moi ; recevoir une bourse d’études d’une université américaine, voyager à travers le monde et partager ma passion avec des jeunes et amateurs durant les Pro-ams.

J’ai commencé ma carrière professionnelle il y a trois ans. Débuter une carrière professionnelle de golf est très similaire à partir une entreprise. Il faut s’entourer d’une bonne équipe (entraîneurs spécialisés, physiothérapeute, médecin, etc.), avoir un bon plan d’affaires (budget, plan d’entraînement et horaire de compétitions) ainsi qu’investir beaucoup de temps et d’argent, et souvent attendre quelques années avant d’avoir un retour sur cet investissement.

2.    Quels conseils donneriez-vous à des jeunes qui débutent dans votre domaine?

Mon meilleur conseil est de ne pas avoir peur de faire des erreurs. La poursuite vers l’excellence est remplie de succès et de bons coups, mais aussi de nombreux échecs. Apprendre de ses échecs est la clé pour s’améliorer. Il est important de réaliser leur pouvoir et de les accepter. Prendre soin de son corps est un des investissements les plus importants pour un athlète dès un jeune âge. Éviter les blessures permet de s’entraîner et de performer au plus haut niveau. Finalement, il est important d’avoir du plaisir et de rester patient.

3.    Quelle est votre plus grande réalisation à ce jour?

Ma plus grande réalisation est d’avoir acquis mon laissez-passer (carte) à temps plein sur le circuit de la LPGA. J’ai constamment entendu mon entraîneur Fred Colgan faire référence au principe qu’il faut 10 000 heures de pratique pour atteindre un niveau d’excellence. Selon mon expérience, il faut aussi beaucoup de patience, des efforts (un peu de talent) et avoir la capacité de saisir les opportunités qui se présentent. Je suis très excitée de débuter une nouvelle aventure en 2018.

4.    Quelle est votre seconde passion, celle que vous aimeriez un jour transformer en projet?

Ma deuxième passion est le yoga. Le golf et le yoga sont une combinaison parfaite et j’aimerais vraiment pouvoir partager ces deux passions avec le plus de gens possible. Le yoga me permet de me recentrer sur moi-même, de mieux contrôler ma respiration et ça m’a introduit à la méditation. Un bon cours de hatha ou de vinyasa flow est aussi un bon entraînement pour renforcer le corps sans oublier la flexibilité qu’on va chercher dans toutes les séances de yoga.

5.    Que détestez-vous par-dessus tout?

Les cornichons et l’aneth ! J’ai un sixième sens pour détecter leur présence dans mon assiette.

6.    Qui est votre modèle, votre idole?

Ma mère. Elle est ma plus grande inspiration et la personne la plus positive que je connaisse. Elle a le don de toujours voir le bon côté de la médaille et elle ne recule devant rien. Son attitude et sa vision de voir les choses m’inspirent tous les jours ainsi que dans ma carrière.

7.   Si vous étiez un super-héros (film, roman, etc.), qui seriez-vous?

Wonder Woman ! Elle représente un modèle de femme forte et indépendante. Elle est pratiquement invincible. J’ai bien apprécié la dernière adaptation qui est sortie en cinéma avec l’actrice Gal Gadot, particulièrement les scènes d’entraînement de combat au début du film. Elles représentent bien l’intensité à l’entraînement, la préparation et la conviction pour atteindre l’excellence.

8.    Quel est votre restaurant préféré?

Le Restaurant Leméac à Montréal. Je n’y mange vraiment qu’un item (cuisse de canard confit) sur le menu et les sorbets maison sont délicieux. Lorsque je suis sur la route, j’aime beaucoup essayer des restaurants locaux pour découvrir de nouvelles saveurs. J’ai la chance de découvrir plusieurs villes aux Etats-Unis et j’essaie de demander aux bénévoles ou aux spectateurs leurs endroits préférés.

9.    Quel rêve ou projet aimeriez-vous voir se réaliser pour Québec?

Intégrer le golf comme sport dans toutes les écoles primaires. C’est tellement un beau sport à pratiquer en famille. Golf Québec et Golf Canada travaillent fort à intégrer le golf dans les cours d’éducation physique dans les écoles avec leur programme Golf en milieu scolaire et je crois que c’est une excellente initiative. 

11.   Qu’est-ce qui vous fait sourire?

Partager ma passion avec les jeunes et redonner au suivant. J’adore participer à des cliniques juniors et surtout de passer du temps avec les jeunes filles qui aspirent à jouer au golf. Voir les étoiles dans leurs yeux lorsqu’ils frappent un bon coup n’a pas de prix.

12.    Quelle est votre résolution pour l’année 2017?

Méditer davantage pour une plus grande tranquillité d’esprit et passer moins de temps accrochée à la technologie.

 

On vous recommande également

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo